Accessibilité du web

L’accessibilité est un critère important de qualité. Il s’agit de la faculté d’un site à être correctement rendu, sans perte d’informations, par des navigateurs non gra­phiques. Ces navi­gateurs, différents par nature des navigateurs graphiques tels qu’Internet Explorer ou Firefox, fonctionnent en mode texte et n’affichent pas les images et contenus multimédias, ou opèrent par synthèse vocale ou en braille.

Les robots des moteurs de recherche étant des navigateurs en mode texte, un site sera d’autant mieux parcouru, indexé et référencé qu’il est accessible. Par ailleurs, des visites ne seront pas perdues pour des raisons de handicap, de limitation ou de désactivation des fonctionnalités des navigateurs.

Dans la pratique un site accessible comportera une description des contenus non-textuels comme les images, sons et vidéos, utilisera un balisage sémantique précis et détaillé, fonc­tion­ne­ra toujours et sera toujours lisible une fois les feuilles de style et scripts désactivés, etc.

Le W3C définit 3 niveaux d’accessibilité : un niveau minimal noté A, un second niveau amé­lioré AA et un niveau supérieur AAA (niveaux en cours de redéfinition). Une bonne pra­tique est de réaliser des sites correspondant au moins au 1er de ces niveaux.

Disposer d’un site accessible est un avantage étant donné le faible nombre de sites répondant aux critères minimum d’accessibilité de niveau A (3% dans l’Union européenne selon une étude datant de 2005).

En France, une loi rend obligatoire l’accessibilité des services en ligne de l’État, des collectivités et établissements publics – en janvier 2008 le décret d’application de cette loi n’était toujours pas paru.

Balisage sémantique
Utilisation normale et correcte des balises HTML (c’est bien le moins !) pour décrire le sens des éléments composant un document, sans détournement de balises, dans un contexte de séparation du contenu et de la présentation. Par exemple – la liste est longue ! – les titres, sous-titres, paragraphes, listes ou citations seront décrits par des balises leur correspondant.
W3C
Le World Wide Web Consortium élabore, sous forme de recommandations, les standards utilisées sur le web : langages, protocoles, normes techniques.

imprimer

haut de page

François Delègue